J'avais envie que mes filles aient leur prénom écrit dans leur chambre... Pour deux raisons : 

- Une manière pédagogique et facile d'aprendre à reconnaître, puis à écrire, son prénom sans trop d'efforts !

- et puis c'est siiiiiii mignon les lettres en pastel !

J'ai donc acheté toutes mes lettres (en plâtre) dans un magasin de loisirs créatifs... Et puis je les ai regardées pendant deux longs mois avant de décider à quelle sauce j'allais les décorer...

Le choix des couleurs :

- Je me suis assez vite décidée sur les couleurs (imposées par les chambres) : rose et blanc pour la grande ; rose, vert tendre et blanc pour la petite !

- mais le plus épineux est de savoir dans quel ordre mettre les couleurs...

Pour LAURE : alterner "simplement" le rose et le blanc ? Trop fade, trop commun, peu original ! J'ai donc choisi de faire tout en rose sauf la lettre centrale. J'ai adoré le résultat !

DSC_0869

Pour ALICE : j'ai pensé alterner aussi rose, vert et blanc... Mais l'idée ne me plaisait pas non plus ! Par contre, l'effet "miroir" m'a semblé bien correspondre au choix des trois couleurs.

L'emplacement : 

C'est sûrement cette étape la plus difficile : où placer ces lettres pour ne pas qu'elles chargent trop la chambre et pour ne pas faire trop kitsch ! Hors de question de les placer sur la porte, et il est quasi impossible de les percer pour les accrocher à une ficelle (hormis avec une perceuse !)...

On peut donc les poser, mais cela sous-entend de les mettre assez en hauteur pour ne pas que les mains pleines de doigts de mes filles les fassent tout le temps tomber !

Pour la grande, le choix s'est imposé tout de suite : une étagère au-dessus de son bureau, visible dès qu'on entre dans la pièce.

DSC_0876DSC_0873

Mais pour la petite, j'ai dû faire plusieurs essais (en esprit jour/soir): 

DSC_0883

DSC_0885

DSC_0889

DSC_0892

J'ai finalement opté pour la seconde étagère !

DSC_0880

Astuce : les lettres peuvent être accrochées sur un meuble sans les coller (pour ne pas regretter plus tard votre choix), en utilisant du scotch double-face. Les lettres sont assez légères pour tenir ainsi ; je le déconseille sur un mur car le scotch double-face ne tient pas très bien sur des objets un peu lourds.